Bien-être

Bienfaits et nécessité de s’hydrater chez les séniors

Bienfaits et nécessité de s’hydrater chez les séniors
Evaluer

L’eau est l’élément principal qui compose le corps humain. Boire suffisamment d’eau est essentiel pour la santé surtout quand il fait chaud lorsque l’organisme a tendance à dépenser et à évacuer beaucoup plus d’eau à travers la transpiration. Avec le vieillissement, le besoin en eau se fait encore plus ressentir. Alors que la réserve d’eau diminue avec l’âge, il est primordial de boire et de s’hydrater en abondance chez les séniors.

Quelles sont les causes de la déshydratation chez les séniors ?

Les changements physiologiques du corps sont les principaux facteurs de la déshydratation chez les personnes âgées. Plus on avance en âge, plus le corps subit des changements naturels qui font baisser les réserves d’eau dans le corps. Le corps d’un adulte se compose de 60 à 65 % d’eau qui est éliminée chaque jour à travers l’urine, la transpiration ou la respiration. En vieillissant, les réserves d’eau se réduit de 45 à 55 % et ne cesse de diminuer.

La sensation de soif diminue chez les séniors. La compensation en pertes d’eau est moindre surtout en période de grande chaleur. De plus, les maladies ou les changements rénaux ont des conséquences sur l’urine et constituent un risque de déshydratation chez les séniors.

La prise de médicaments altère aussi la production de la transpiration et des urines. Elle entraîne la déshydratation et aggrave cette situation chez les séniors.

La perte d’autonomie chez les séniors entraîne des difficultés à boire seul. Les séniors qui vivent seuls sont confrontés à ce problème.

La déshydratation chez les séniors a des conséquences déplorables car cela entraîne des difficultés de régulation de la température corporelle, des problèmes de tension artérielle, des complications au niveau de l’appareil respiratoire ou d’élimination des déchets.

Comment détecter les signes de déshydratation chez les séniors ?

Plusieurs signes peuvent être repérés pour repérer la déshydratation chez les séniors. Entre autres, la baisse de l’attention, la sensation de bouche sèche, la baisse de tension ou encore les cernes marqués autour des yeux sont des signes qui peuvent alerter.

Il est nécessaire de consulter un médecin en cas de doute. Ce dernier pourra détecter une perte de poids conséquente due à la déshydratation. Des analyses peuvent être entreprises en cas de doute.

Pincer la peau permet de voir le manque d’eau. Chez les séniors, si la peau ne revient pas en place immédiatement, elle manque d’élasticité, c’est un signe de déshydratation.

Que faut-il faire pour lutter contre la déshydratation chez les séniors ?

Anticiper la soif est important pour éviter la déshydratation chez les séniors. En effet, ce besoin ou la sensation de soif diminue quand on avance en âge. Boire en petites quantités tout au long de la journée permet de réapprendre à vaincre la soif. Établir une routine dans la journée pour mieux appréhender la déshydratation est judicieux. Boire un verre d’eau au lever, un au goûter et un autre pendant le dîner est un exemple de rituel.

Équilibrer son alimentation

Manger et boire différemment contribue à mieux s’hydrater. L’alimentation joue un rôle primordial dans l’hydratation du corps. C’est à travers ce que l’on mange et ce que l’on boit qu’on compense l’eau qu’on évacue. Ainsi chez les séniors, consommer des aliments riches en eau est important. Allier utile à l’agréable en consommant des légumes en soupes, des fruits ou jus ou en sorbet. L’eau peut être aromatisée alors ne pas hésiter à la parfumer pour se motiver si on n’aime pas boire de l’eau plate.

Share this post

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.