post-title Le relâchement de la peau, causes et préventions https://senior-conseil-service.fr/wp-content/uploads/noah-buscher-eCJiD00AJqs-unsplash-scaled.jpg 2019-10-21 12:14:10 yes no Publié par

Le relâchement de la peau, causes et préventions

Evaluer Le relâchement de la peau survient avec l’âge. Cependant, il ne se manifeste pas de la même manière et en même temps d’un individu à un autre. Cela est dû au type de peau, au capital génétique et au mode de vie de chaque personne. SommaireLes causes du relâchement de la peau chez les […]

Publié par

Le relâchement de la peau survient avec l’âge. Cependant, il ne se manifeste pas de la même manière et en même temps d’un individu à un autre. Cela est dû au type de peau, au capital génétique et au mode de vie de chaque personne.

Les causes du relâchement de la peau chez les séniors

La peau se relâche lorsqu’elle perd en tonicité, cela se manifeste aux alentours de 30 à 40 ans. En avançant en âge, le renouvellement des cellules de la peau se fait plus lentement. L’accumulation de peaux mortes contribue à l’épaississement de la peau. Les fibres collagènes nécessaires à la constitution des tissus de soutien, se dégradent et ne remplissent plus leur rôle convenablement avec le temps. En outre, la peau se déshydrate rapidement. En cause, les glandes sébacées qui se détériorent. Avec le vieillissement, la peau tombe vers le bas car elle se ramollit en créant des rides d’où le relâchement de la peau.

Les facteurs du relâchement de la peau

Le capital génétique et les modes de vie sont les principaux facteurs de risque du relâchement de la peau.

Notre capital génétique est un facteur inévitable du relâchement de la peau. En effet, chez certaines personnes, les tissus de soutien sont beaucoup plus souples et se maintiennent plus longtemps. Alors que chez d’autres, la peau se relâche plus vite. A noter aussi qu’avec la ménopause, chez les femmes, la peau aura tendance à tomber plus rapidement.

Les rayons ultra-violets du soleil ont des conséquences néfastes sur la peau en vieillissant. Une exposition prolongée au soleil réduit rapidement la production de mélanine, de collagène et d’élastine. Ces protéines sont pourtant essentielles dans la production des tissus de soutien et rendent la peau plus tonique. Les rayons ultra-violets provoquent le dessèchement et la déshydratation de la peau d’où le vieillissement prématuré et le relâchement de la peau.

Notre style de vie a une conséquence sur le relâchement de la peau. Les personnes consommant du tabac tout au long de leur jeunesse verront que les fibres et les tissus visant à assurer l’élasticité et la tonicité de leur peau se détruisent rapidement. Une alimentation pauvre en antioxydants et en acides gras essentiels a un rôle néfaste dans le vieillissement et le relâchement de la peau.

Les modes de prévention du relâchement de la peau

Le relâchement de la peau est un phénomène naturel. Il n’y a aucun remède pour l’éviter. Les méthodes telles que la chirurgie esthétique modifie la peau. Elle ne ralentit ni empêche le vieillissement de la peau. Les produits cosmétiques masquent ou atténuent les effets visibles du relâchement de la peau. On peut quand même prévenir le relâchement de la peau en adoptant un mode de vie sain. Les bases d’un mode de vie sain sont la réduction du stress et de l’anxiété. La pratique d’une activité physique régulière est une prévention efficace contre le vieillissement de la peau.

La peau a besoin d’être protégée contre les effets du soleil donc évitez de vous exposer au soleil trop longtemps. Hydrater votre peau correctement et régulièrement permet de garder votre peau en bonne santé et préserver sa tonicité et son élasticité. Privilégiez donc les crèmes de soin à base de vitamine A, E et C. Buvez beaucoup d’eau pour une hydratation complète de la peau. Bannissez le tabac si vous en consommez, vous n’en retirerez que des avantages ! Une alimentation saine et équilibrée contribue évidemment à ralentir les effets de la vieillesse sur la peau. Les aliments riches en vitamines A et C, en silicium, en acides aminés essentiels et en magnésium contribuent à la production de collagène.