Accueil Bien-être Quel sport pour un senior ?

Quel sport pour un senior ?

Par Senior-Conseil

Faire du sport est d’autant plus important quand on vieillit pour éviter une dégénérescence musculaire accélérée et pour préserver sa santé. La pratique sportive est bénéfique à tout âge, mais en vieillissant, cela devient une nécessité si l’on veut conserver ses capacités motrices. Or, le vieillissement du corps entraîne sa fragilisation, et si quelques centenaires ont pu établir des prouesses sportives, la majorité a du mal à se déplacer. Alors quel sport devrait-on privilégier en vieillissant ?

Prendre en compte la fragilisation du corps

La prise en compte de l’affaiblissement est importante, cela peut être un peu difficile au début, mais il est fondamental d’accepter cette fragilité pour éviter de se faire mal ou de se blesser. Cette reconnaissance permettra d’adapter la pratique et d’en faire plus qu’en négligeant cette réalité. Quels sont les éléments à prendre en compte ?

-Os. L’affaiblissement des os est très progressif, il est à considérer de manière individuelle et pour chaque sport. Il peut poser problème si des douleurs se font ressentir.

-Cœur. Le problème principal du sport chez les séniors est lié à la fragilité du cœur. La résistance du cœur varie beaucoup avec le passé d’une personne, un ancien sportif pourra avoir une pratique plus intense. Il faut donc être prudent sur l’intensité cardiovasculaire de l’activité choisie, bien s’échauffer et être progressif sur la préparation et l’évolution des séances. Un senior peut tout à fait courir un marathon, mais une personne de 80 ans devra s’entraîner sur une durée plus longue et faire très attention à sa préparation. Le mieux est d’écouter les conseils de son cardiologue pour savoir comment pratiquer le sport désiré. Les sports très intenses (Sprint, HIIT…) sont déconseillés pour les personnes de plus de 50, surtout avec des fragilités cardiaques.

-Tendons. Ensuite, au niveau des tendons, on observe une fragilité qui peut poser problème pour la pratique de certains sports, comme la musculation. Il faut donc adapter sa pratique, bien s’échauffer, travailler avec des poids appropriés.

-Muscles. Les muscles sont moins touchés que le reste du corps, on observe une diminution des fibres rapides, mais ils restent efficaces. Ils ont juste tendance à perdre en souplesse, alors les étirements sont importants.

Choisir un sport adapté

Aucun sport n’est contre-indiqué, mais les chocs seront moins bien acceptés par le corps, c’est pourquoi il vaut mieux privilégier un sport doux. Ainsi, les sports de combat, sports à impact sont déconseillés, mais une pratique adaptée reste bien évidemment envisageable. Vous pourrez retrouver des conseils sportifs et nutritionnels sur le site www.benjaminsant.fr avec des conseils pour tout âge et tout niveau.

-Renforcement musculaire adapté. La musculation et le renforcement musculaire sont de très bonnes pratiques sportives pour un sénior mais il faut bien les adapter. Certains exercices sont déconseillés avec l’âge, et il faut se limiter en poids. C’est une pratique que l’on peut commencer à tout âge.

-Randonnée, Marche nordique. Ce sport est très doux pour le corps et permet de faire travailler son cœur et tout son corps.

-Cyclisme, Course à pied. La question de la course à pied est très débattue chez les séniors pour les impacts au niveau des genoux et du dos, pour une bonne pratique, il est mieux de demander à son kinésithérapeute. Et pour un sénior qui souhaiterait se mettre à la course à pied, il vaut mieux demander conseil. Le cyclisme est un bon sport pour le cœur et pour s’entretenir.

-Natation. C’est un super sport auquel se mettre à tout âge ! Il est bien sûr plus simple de commencer jeune.

-Étirements, Yoga etc. Les étirements ont un effet très bénéfique sur les muscles et pour conserver son élasticité musculaire il est bon d’en réaliser régulièrement.

-Sports de combat. Les sports de combat sont déconseillés pour les coups que le corps acceptera moins, mais il est tout à fait possible de continuer à pratiquer certains sports comme du tai-chi ou certaines formes de karaté.

En plus du sport, l’alimentation a un rôle crucial pour votre santé, pour en découvrir plus sur une bonne alimentation, c’est ici : https://senior-conseil-service.fr/sante/comment-mieux-manger/

Ainsi, ce n’est pas parce qu’on est sénior qu’il faut limiter sa pratiquer sportive, mais il ne faut pas non plus oublier que le corps s’affaiblit ! Alors, adapter sa pratique est indispensable pour continuer durablement. Commencer le sport très tard est aussi possible, et même recommandé. Dans tous les cas, il est préférable de demander à son médecin, kiné, un avis et des conseils pour adapter sa pratique. Si le médecin déconseille une pratique, il vaut mieux lui demander comment l’adapter, que de laisser tomber ! Avec de l’envie, il est toujours possible de continuer à pratiquer la plupart des sports, alors bon entraînement !

Articles similaires