Accueil Bien-être Le vieillissement n’est pas la dépendance !

Le vieillissement n’est pas la dépendance !

Par Senior-Conseil
vieillissement et indépendance

En France, on compte actuellement près de 70 millions de personnes âgées. Et ce nombre augmente chaque année. En outre, 7% des séniors sont âgés de 85 ans et plus. La plupart d’entre eux sont dépendants. Cela étant causé par la perte d’autonomie. C’est pourquoi, en général, on pense que la dépendance arrive avec l’âge. Cependant, de nos jours, plusieurs méthodes permettent de retarder la perte d’autonomie même si l’âge ne cesse d’avancer. On peut donc dire que le vieillissement n’apporte pas forcément la dépendance. Découvrez tout sur le sujet.

La notion de dépendance

La dépendance chez les personnes âgées signifie que ces dernières ne peuvent pas vivre au quotidien sans assistance. Il leur faut alors une personne pour les aider à manger, à s’habiller, à se lever… C’est pourquoi elles ont besoin d’un accompagnateur, surtout si elles décident de vieillir à domicile. A ce propos, ce service est présent partout en France. Les séniors peuvent donc faire appel à un service d’aide a domicile Paris ou à Toulouse par exemple. Cela dépend évidemment de la ville où ils vivent. En tout cas, cette solution convient très bien aux personnes âgées sans famille. Dans le cas contraire, elles peuvent trouver assistance auprès de leurs enfants.

Le vieillissement du corps

Le corps se transforme petit à petit avec l’âge. Ainsi, les séniors font généralement face à une fonte musculaire et une perte osseuse. Ces changements peuvent conduire rapidement à la perte d’autonomie. Cependant, on peut retarder cela le plus longtemps possible grâce au sport et à une alimentation équilibrée. Il faudra également stimuler les fonctions cognitives de façon régulière.

En effet, après 60 ans, il est conseillé de faire du sport au moins 2 heures par semaine. Cela permet d’éviter la sédentarité, conduisant ainsi à la perte d’autonomie. Quant à l’alimentation équilibrée, elle aide à prévenir les maladies qui entraînent la perte d’autonomie. Et pour la stimulation des fonctions cognitives, cela permet de retarder la confusion mentale et les pertes de mémoire. Il est alors impératif de stimuler le cerveau de façon régulière à l’aide d’activités intellectuelles.

Toutes ces solutions retardent le vieillissement des cellules et maintiennent l’organisme en activité. C’est pourquoi elles permettent de retarder la perte d’autonomie et la dépendance.

 

Aide à domicile : la fin de la dépendance ?

Lorsque les signes de dépendance apparaissent, il faut rapidement mettre en place une prise en charge adaptée. Cela aide à prévenir la perte d’autonomie. Pour y parvenir, l’aide à domicile est une excellente solution. Elle permet de retarder, voire de restaurer la perte d’autonomie. C’est pourquoi il est vivement recommandé de faire appel aux services d’un accompagnateur le plus tôt possible. Il faut savoir que ces derniers sont disponibles partout en France. Chaque personne âgée peut donc solliciter une aide a domicile paris si elle habite dans la ville. Sinon, ce service est proposé dans toutes les villes françaises.

Les facultés physiques et mentales des séniors seront maintenues si l’aide à domicile est mise en place à temps. Ce qui permet de retarder, ou même d’éviter la perte d’autonomie :

  • L’aide à domicile prend en charge les séniors et répond à tous leurs besoins. En ce faisant, elle assiste ces derniers au quotidien. Ce qui stimule leurs fonctions motrices et cognitives. C’est ce qui contribue à prévenir la perte d’autonomie.
  • L’aide à domicile permet également aux personnes âgées d’avoir de la compagnie. Ce qui leur évite des chutes et la perte d’autonomie causée par celles-ci. L’aide à domicile procure donc une sécurité optimale aux séniors. De plus, elle veille à ce que leur domicile soit en permanence parfaitement adapté à leurs conditions. En d’autres termes, l’accompagnateur facilite la circulation dans la maison. Ce qui permet aussi d’éviter les chutes.

Pour toutes ces raisons, l’aide à domicile peut conduire à la fin de la dépendance.

Articles similaires