Accueil Habitat Comment adapter son logement pour éviter les chutes chez les personnes âgées ?

Comment adapter son logement pour éviter les chutes chez les personnes âgées ?

Par Senior-Conseil

Avec l’âge, les activités quotidiennes deviennent assez difficiles et notre capacité de garder l’équilibre diminue au fur et à mesure où l’on vieillit. Les risques de chute ont alors tendance à augmenter. Or, les ¾ des accidents des seniors sont causés par les chutes qui sont à leur tour provoquées par un habitat et à un aménagement non adapté.  Il est en effet primordial de trouver une solution efficace pour permettre aux personnes âgées de vivre longtemps dans un environnement sécurisé. Notre objectif aujourd’hui c’est de savoir comment aménager et adapter son habitat pour éviter les chutes et ainsi, de protéger les personnes âgées de plus de 65 ans.

Les principales causes des chutes à domicile chez les seniors

Selon l’OMS, le plus grand nombre de chutes mortelles est constaté chez les personnes âgées. Les causes sont en effet multiples : les facteurs physiques tels que le manque de force, d’équilibre, de vision, etc. ; et les facteurs externes. Notamment une insuffisance d’éclairage, un sol glissant, des fils par-ci par-là ; mais surtout, une mal organisation de son espace intérieur. Autrement dit, un aménagement non adapté. Tous ces paramètres augmentent fortement les risques de chutes chez les seniors. Mais il y a une solution à chaque problème et aujourd’hui, nous allons plutôt nous concentrer sur comment adapter son logement pour éviter les chutes chez les personnes âgées. Et étant donné qu’une maison est composée de plusieurs pièces, nous allons essayer de trouver une solution pour chaque partie de votre habitat pour réduire au maximum les risques de chutes dans votre logement.

Commencez par aménager votre cuisine

Ce n’est pas qu’on est âgé que l’on ne puisse pas préparer un bon déjeuner ou un bon dîner avec son ou sa partenaire de longue date. Au contraire, c’est dans ces moments qu’il faut profiter des moments que l’on a devant nous pour profiter du temps qu’il nous reste à vivre. Il faut donc faire attention quand on est dans la cuisine parce qu’un seul détail pourrait nous faire plus de mal que l’on ne le pense. Alors, quelques conseils d’aménagements seraient de mise pour éviter les risques de chutes.

Commencez par poser des patins antidérapants sous les meubles qui risquent de bouger quand on s’appuie dessus. Par exemple, les pieds des chaises, de la table, etc., et surtout, évitez d’utiliser des tables à roulettes.

Puis, veillez à ce que vous disposiez d’une barre de maintien là où vous risquez le plus de perdre votre équilibre. Notamment dans les endroits où il n’y a pas de meubles pour vous appuyer. Pour les appareils électroménagers, éviter surtout de laisser les fils sur votre passage. Il est fortement conseillé de les faire fixer au mur ou les mettre dans un range-fil.

Adaptez votre salle de bain

La salle de bain est l’endroit où les risques de chutes sont plus importants. Presque la moitié du nombre de chutes des seniors a lieu dans la salle de bain. Autant dire que c’est la pièce la plus dangereuse de la maison quand on atteint l’âge de la retraite. Voici alors comment faire pour adapter sa salle de bain pour réduire les risques de chutes.

La première chose à faire c’est de mettre des tapis antidérapants afin d’éviter les chutes avant, pendant ou après la toilette. Pour ce faire, installez-en à l’intérieur et à l’extérieur de la douche ou de la baignoire. Et toujours mettre des barres d’appui pour pouvoir baisser, se lever et circuler en toute sécurité.

Pour éviter un enfermement en cas de chute, optez plutôt pour une porte coulissante s’ouvrant vers l’extérieur. Cela permet également de circuler avec facilité.

L’utilisation d’une douche avec un siphon à l’italienne avec une assise est également recommandée pour pouvoir prendre sa douche ou faire sa toilette en position assise. Et si le fait d’enjamber la baignoire vous pose problème, n’hésitez pas à mettre en place un marchepied antidérapant.

Certaines surfaces ont également tendance à s’humidifier et donc à être très glissantes. En effet, vous pouvez utiliser un déshumidificateur pour éviter d’avoir un sol glissant.

Améliorez et facilitez l’accessibilité de votre logement

Il s’agit ici de quelques solutions assez simples, mais qui ont fait leurs preuves en tant que sauveurs de personnes âgées. Ce sont des conseils à suivre pour améliorer et optimiser l’accès à son logement. C’est-à-dire à l’entrée et au niveau des escaliers.

À l’entrée

Pour assurer votre sécurité et éviter les risques de tomber à l’entrée et dans votre couloir, nous vous conseillons de mettre une chaise afin de pouvoir retirer facilement et en toute sécurité vos chaussures, d’installer un porte-manteau pour éviter d’avoir les mains occupées et les bras encombrés et enfin, ne surchargez pas votre couloir. Autrement dit, ne mettez pas de meubles ni d’objet pouvant gêner votre circulation. Faites-vous plutôt installer une barre d’appui.

Au niveau des escaliers

Pour les personnes qui ont des problèmes de vision, ou non, faites en sorte que les interrupteurs soient facilement accessibles et sont installés en haut et en bas de votre échelle. Un autre conseil : faites-vous installer un système d‘éclairage automatique avec détection de mouvement.

Vous pouvez également installer des bandes visibles et antidérapantes en même temps sur les marches. Les bandes visibles permettent d’avoir une bonne vision et donc de les distinguer et leur caractère antidérapant va vous permettre de ne pas glisser.

Si le fait de monter vous semble très important et que vous vous sentez incapable de monter les escaliers, la mise en place d’un monte escalier ou d’un ascenseur particulier est à inclure dans votre projet d’aménagement.

Aménagez votre chambre convenablement

La chambre doit être un lieu de repos et non pas une zone à risque. Il est alors nécessaire de bien l’agencer pour éviter les chutes. Voici comment faire :

Choisissez une pièce appropriée

Plus vous vieillissez, plus vous perdez en force et en équilibre. Avoir une chambre à l’étage est donc fortement déconseillé pour les seniors. Si vous disposez d’une pièce au rez-de-chaussée, aménagez-la et faites-en votre chambre. Vous éviteriez ainsi de monter les échelles et limiter les efforts physiques. Si c’est possible, c’est toujours mieux d’avoir une chambre près des toilettes.

Retirez tout ce qui est inutile

Nous entendons par inutile les meubles imposants qui gênent le passage et la circulation. Vous enlevez tout ce qui est encombrant et tout ce qui pourrait constituer un obstacle lors de vos déplacements pendant la nuit, et même le jour.

Optimisez votre lit

Quand on avance dans l’âge, il faut plutôt choisir pour un lit ni trop haut ni trop bas. Trop haut, on aura besoin de plus d’effort lors du coucher. Trop bas, on aura des difficultés à se lever. Dans tous les cas, la sécurité ne joue pas en notre faveur. Il est donc conseillé d’avoir un lit optimisé, c’est-à-dire un lit qui est à la bonne hauteur.

Pour la chambre proprement dite

Pour la chambre proprement dite, installez une chaise non encombrante pour votre habillement, préférez une table de nuit ayant la bonne hauteur par rapport à votre lit pour ne pas avoir à se lever ni à se déplacer pendant la nuit pour quelconques raisons (prendre ses lunettes, une bouteille d’eau, son téléphone, etc.).

Il est également conseillé de réduire les risques de glissage et d’amortir le choc en cas de chute en mettant une moquette. Mais un tapis antidérapant fera l’affaire.

Question éclairage, c’est mieux d’installer des interrupteurs à l’entrée de la chambre et à côté du lit pour éviter de se déplacer dans le noir.

Les derniers conseils c’est pour sécuriser l’extérieur

L’intérieur de la maison n’est pas le seul endroit à aménager pour réduire les risques de chutes pour nos ainés. Ils ont plus besoin de passer du temps dans le jardin que nous dans les spas ou autres pour leur bien-être. Il est en effet important de bien analyser et supprimer les obstacles qui pourraient constituer une source de danger dans le jardin, devant l’entrée, etc.

Pour ce faire, il faut enlever tout ce qui est obstacle devant les entrées qui peuvent encombrer et gêner la circulation. Pour les aider à se déplacer facilement et en toute sécurité, une main courante peut être installée (devant la maison, au niveau des escaliers…). Et pour les marches qui sont trop hautes, il va falloir installer des marchepieds ou une rampe d’accès juste devant les marches.

Voilà, nous avons fait le tour de la maison en vous proposant quoi faire pour éviter les risques de chutes chez les seniors. Cela à travers quelques conseils sur l’aménagement de son logement. La santé des personnes âgées est importante, donc prenez-en soin et veillez à ce que votre logement soit aménagé et adapté.

Articles similaires