Comment bénéficier d’une prise en charge pour les taxis conventionnés en cas d’urgence médicale ?

Comment bénéficier d’une prise en charge pour les taxis conventionnés en cas d’urgence médicale

Si vous avez une urgence médicale et que vous optez pour le taxi comme moyen de transport vers l’hôpital ou l’endroit où vous allez être soigné(e), vos frais de transport seront pris en charge à hauteur de 65 %. Dans certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’un remboursement allant jusqu’à 100 %. Mais comment obtenir une prise en charge avec des taxis conventionnés ?

La prise en charge avec les taxis conventionnés

Tout d’abord, il faut noter que les taxis conventionnés ont un accord avec la Sécurité sociale dans le but de rembourser les patients qui ont des problèmes de santé et qui ne peuvent pas se déplacer par elles-mêmes. Les patients peuvent en effet bénéficier d’une prise en charge de la part de la CPAM pour leurs frais de déplacement.

L’avantage avec un taxi prise en charge médicale, c’est que les frais peuvent être remboursés lorsqu’il s’agit d’un déplacement depuis ou vers le lieu des soins ou d’examens médicaux. Cette prise en charge relève de l’article R.322-10 du code de la sécurité sociale. Il s’agit donc d’un droit et non d’un simple besoin.

Qui peut bénéficier de la prise en charge pour les taxis conventionnés ?

Qui peut bénéficier de la prise en charge pour les taxis conventionnés

Toutes personnes qui sont dans le besoin, c’est-à-dire celles qui sont malades et qui sont dans l’incapacité de se déplacer par elles-mêmes peuvent bénéficier d’une prise en charge CPAM pour les taxis conventionnés. Donc si vous ne pouvez pas conduire ou si vous êtes une personne à mobilité réduite, vous aurez droit à un remboursement pour vos frais de déplacement. Que ce soit vers une clinique ou un hôpital, depuis le lieu où vous receviez vos soins ou encore vers un centre d’examens médicaux.

Toutefois, certaines pièces justificatives peuvent être nécessaires pour bénéficier de ce privilège. Il pourrait s’agir d’une prescription médicale.

Attention, ce type de taxi n’a pas le droit de vous emmener en dehors des zones mentionnées précédemment ni pour toutes autres raisons. Quelles sont alors les conditions à remplir pour bénéficier d’une prise en charge pour les taxis conventionnés ?

Les critères à respecter pour obtenir un remboursement

Dans le cas où vous ne disposeriez pas d’une prescription médicale, vous allez devoir avancer les frais avant d’obtenir un remboursement. Certaines conditions sont également à remplir avant de pouvoir bénéficier de ce type de prise en charge. Vous avez besoin d’un taxi pour :

  • Une hospitalisation : radiothérapie, chimiothérapie et hémodialyse ;
  • Des examens ou des traitements médicaux liés à un accident du travail ;
  • Un transport médical pour une affection longue durée (ALD) ;
  • Un transport médical pour des déplacements fréquents vers un hôpital ou une clinique pour le même traitement.

En bref, toutes personnes reconnues comme présentant les cas sus-cités seront prises en charge par la CPAM. Autrement dit, il va falloir entrer dans l’un des cas mentionnés pour être pris en charge par la CPAM. Pour ce qui en est des démarches, vous n’aurez besoin que d’une prescription médicale qui émane de votre médecin.